L'esprit chambres d'hôtes

Réservations en Ligne

BnBTouch Montagne

Qu’il s’agisse de nos chambres d’hôtes ou de la petite et moyenne hôtellerie, le modèle actuel permet le plus souvent de pré-réserver via un formulaire mail sur le site de ces établissements.


Dans le meilleur des cas, les Offices de Tourisme offrent une possibilité de réservation succincte, sans finalisation financière et/ou sans planning par chambre voir sans planning à jour.


D’une façon générale les clients ne trouvent pas de planning par chambre, ni de plannings mis à jour quotidiennement, tant il devient complexe pour les propriétaires d’actualiser en permanence tous les plannings de chaque annuaire, de portail de chambres d’hôtes et organismes référents.


Coté Internet, les différents Webmasters n’ont rien fait ou rien proposé depuis l’envolée de notre secteur d’activité pour limiter ce problème. Ils n’ont rien proposé pour gérer le flux de clients potentiels ou confirmés.


Préservant leur notoriété et/ou indépendance, ils ont contribué à ouvrir la brèche dans laquelle se sont engouffrés ceux qui dès lors, sont devenus de grosses centrales de réservations.


La progression de ces centrales a été aussi fulgurante que la simplification  des sites pour PC, tablette iPhone l'ont permis, les plannings systématiquement à jour sous peine de pénalités, ont favorisé, la recherche multi critères, l’utilisation, la réservation immédiate avec CB et transaction effective, pour le client finale. 


Aujourd’hui le schéma adopté se heurte à la perte d’indépendance de chaque propriétaire de chambres d’hôtes ou d’hôtels.


Mieux, il contribue et favorise une certaine forme de concurrence déloyale dénoncée à juste titre par l’Umih, par notre Ministère de Tutelle…

L’équation réside dans cette formule :

 { ( vendre mes chambres ) ( visibilité Internet ) x (Responsabilité légal du séjour) x (encaissements) }
     __________________________________________________________________________         =                      
 
                                     ( Garder la propriété de mon fichier client )

 

Le résultat  donne une bonne gestion ou une gestion seine de mon établissement.


  1) Vendre mes chambres :


Pour ce faire il me faut un site Internet pour présenter ma maison, mes chambres et montrer la disponibilité de chaque chambre. Ne pas afficher un planning par chambre ne permet pas aux clients éventuels, de savoir si oui ou non la chambre qu’il choisit est disponible.


De plus, le site Internet doit refléter l’image de ma maison, son ambiance, ses atouts. Un site statique, n’est pas alléchant.


  2 ) Visibilité Internet :


Cela passe d’abord par la façon dont votre site est réalisé sur le plan technique. (Type de codage entre autre)
Un joli site Internet ne sera pas forcément productif en terme de référencement, en terme de chiffre d’affaire, mieux, il sera totalement improductif s’il est mal codé, mal configuré.


Un site exécrable sur le plan graphique ne sera pas plus opérationnel, toujours, s’il est mal codé, mal paramétré. 
Exemple : si vous ne donnez pas de description, de mots clefs à votre site, si vous ne faites pas attention aux compositions d’adresses des pages, si vous ne prêtez pas attention à votre contenu, il y a de forte chance que votre site ne vous rapporte rien et se trouve au fin fond du classement des moteurs de recherche…


Cette explicatif n’est pas exhaustif tellement les critères d’un bon référencement sont nombreux.


Pour la visibilité Internet, est également concerné le fait de proposer votre site à des annuaires, de vrais Label ou des Label non-reconnu aussi bien par le Ministère du Tourisme, que par les surfeurs Internet ( ce qui est presque aussi important ), qui partent de la soumission gratuite au référencement à plus de 100 € / an.


Si les annuaires sont très importants et si par le passé ils représentaient une communauté de travailleurs du net sérieux, aujourd’hui, beaucoup se sont transformés en apporteurs d’affaires prélevant une partie de votre chiffre d’affaire sans aucune garantie de résultat directes ou indirectes.


Les résultats directs sont les clients qui réservent réellement chez vous en venant de chez eux.


Les résultats indirects sont les réservations issues des moyens mis en œuvre, par ces annuaires, justifiant la participation financière qui vous est demandé. Site performant, positionnement naturel de leur site sur vos mots clefs, marques reconnues des utilisateurs Internet (Adwords) achetés par eux pour amélioration du positionnement de votre établissement sous certains mots clefs vous concernant etc, etc…


Gardons une notion à l’esprit : On peut, en argument de vente de services vous parlez de million de clics, si ceux-ci ont une durée de connections égale ou inférieur à  1 minute, il y a fort à parier qu’il ne vous rapporte jamais rien…


Face aux habitudes des consommateurs d’Internet, les annuaires, les portails avec des marques reconnues par les surfeurs, ont compris qu’il était important pour garder leur visibilité, leur notoriété, d’offrir la possibilité de réserver en ligne. Il est inintéressant pour cette clientèle en demande, à voir, à choisir, à acheter tout de suite. 


De même, si votre site n’offre pas la possibilité de voir vos chambres, de voir si celle que je choisi est disponible, de réserver en ligne, votre site ne sera pas intéressant, ne sera pas adapté à la demande ou à ce que demande vos clients qui utilisent Internet…


Bien sûr que vous aurez des clients complaisants qui réserveront tout de même, mais cela représente un tiers de ce que vous pourriez faire ou de la clientèle mondiale que vous pourriez toucher.


Les annuaires, les portails avec Marque, certains Label ont donc lancés la réservation en ligne depuis leur site.
Ceci est généralement assorti d’une commission pour service rendu et de conditions contractuels.


L’étape technique suivante est la constitution d’entreprise en amont qui moyennant un module affiché sur votre site, vont remplir les bases de données de tels ou tels portails, marque ou groupe de marques etc. Et là, vous payez deux fois.


L’une sous forme de commissions à la réservation l’autre sous forme de droits d’entrée ou commissions en amont.
Ce faisant deux soucis se posent qui font partie de l’équation de départ et qui sont les deux derniers points que nous évoquerons dans cet article.
 
3) Responsabilité du séjour et encaissement :


Nous avons envie de dire que la responsabilité est presque celle qui est la plus clairement identifiée à ce jour en termes de droit. D’une manière courante celui qui encaisse la transaction de réservation et ou de séjour est le responsable légal du séjour.


Ainsi toute plateforme qui encaisserait une réservation est responsable du séjour.


Ce pourquoi nous voyons des centrales sur Internet, notoirement connues qui propose des systèmes de réservation, qui pour le client final donne l’apparence de permettre la finalisation d’une réservation en collectant vos coordonnées de carte bancaire. En réalité ils ne font que les transmettre aux propriétaires chez lesquels a lieu le séjour, afin que ce dernier  exécute la transaction, et engage ainsi sa propre responsabilité…


Le deuxième point est que le client final qui réserve sur une plateforme autre que la vôtre, que celle hébergée au même endroit que votre site Internet et/ou sur la base de donnée de celui-ci, ce client devient propriété de la plateforme de la Marque, du Label, non la vôtre…


  4 ) Propriété de mon fichier client :


A la lecture de ce qui précède il est facile de comprendre le conflit d’intérêt technique que nous venons de poser.
Par chaque transaction financière effectuée par vous-même, vous devenez responsable du séjour. Mais comme vous n’avez pas fait la promotion vous-même, ni collecté  sur votre base de donnée établissement le client lambda, il n’entre pas dans vos droit à fichier client.


Ce client a été collecté par une plateforme (X), vous en êtes professionnellement responsable mais il vous est loué sous-commission. Il n’est pas à vous et parfois vous n’avez même pas le droit de le contacter directement.


Dans la limite des choses ou dans l’absurde : nous pourrions dire que ce client ne fait même pas partie de votre fond de commerce…(sic)


En conséquence vous ne pouvez pas vous prévaloir d’avoir un nombre de clients représentant tel CA, pour un chiffre, généré par votre action commerciale, votre savoir faire, votre investissement et qui donnerait la valeur de votre bien immobilier exploité par vos soins.
 
Pour conclure ce sujet :


Ce que nous proposons nous, est à l’inverse de ce qui ce fait de façon usuelle jusqu’à ce jour à savoir :
Installer votre propre système de réservation sur votre site. Il fonctionnera sur votre serveur. Il sera sur votre base de donnés propre. Avec un coût modique à l’installation vous  en serez propriétaire.

Il fonctionnera avec votre propre système de paiement si vous en avez un et si votre structure le permet. Sinon, le temps qu’il vous sera nécessaire pour en obtenir un, un caddie virtuel vous sera loué.


Et c’est nous, sur le site du Label, qui remonterons par un module votre système de réservation. Seules les réservations obtenues via notre site seront soumises à facturation de commissions, mais les clients seront les vôtres.


Nous garantissons votre indépendance et liberté de choix, de stratégie… Nous voulons être un partenaire, outil de votre développement et travailler à la mise en avant des offres touristiques.

 

MP & HP

Tags: 

Drapeau Espagnol  Drapeau Anglais  Drapeau Allemand

Connexion utilisateur

Navigation